example graphic
À l'origine le Karaté est conçu pour développer une bonne santé physique et mentale. Par nécessité, en temps de guerre, le Karaté était devenu un art martial et une méthode d'autodéfense.

Le suffixe DO fut ensuite ajouté pour signifier « la Voie », la recherche de l'union intime du corps et de l'esprit à travers une pratique assidue. Un des principes de la voie du guerrier, le Bushidô, est illustré par l'image du faucon qui, même s'il meurt de faim, ne s'attaquera pas aux épis. Le samouraï doit adopter la même philosophie.  La voie des arts martiaux n'est pas tournée vers l'individualisme comme l'engendre la compétition. La morale des arts martiaux doit permettre au pratiquant de s'ouvrir sur la vie et sur les autres hommes. Seul le pratiquant d'un art martial traditionnel retrouve dans la voie cette sensation unique d'épanouissement spirituel.

L'enseignement du karaté traditionnel vise à former le caractère de l’individu et promet le respect de l'adversaire. Détermination, sincérité, effort, étiquette et contrôle de soi sont les règles qui doivent être suivies par tous les étudiants du dojo. Un véritable karatéka doit s'efforcer d'atteindre la perfection autant sur le plan philosophique que sur celui de la performance physique.

« Comme la surface polie du miroir qui réfléchit tout ce qui se trouve devant lui et de même qu'une vallée tranquille qui répercute même les faibles sons, le pratiquant du karaté doit évacuer de son esprit toute forme d'égocentrisme et de méchanceté afin de se concentrer pour réagir de la bonne façon à tout ce qu'il peut rencontrer sur son chemin ». G. Funakoshi

De nos jours, le karaté est devenu très popularisé dans presque tous les coins du monde. Comme vous le remarquez, le karaté se développe sous plusieurs angles, voir même perverses et faisant circuler beaucoup des rumeurs et confusions.

Pour les un, le karaté est une sorte d’éducation physique et de démonstration de force permettant aux pratiquants de s’exprimer et de démontrer leurs talents.

Pour les autres, le karaté est pris sous forme de sport ou jeu d’échec, qui permet à une personne ou un groupe de se montrer supérieure en compétition après l’addition des points obtenus au combat.

Une autre voie s’est dressée depuis la création même de l’école Shotokan, celle qui considère le karaté comme une école de vie, une école de maturation personnelle. Le karaté est pratiqué comme un art martial et sa philosophie est enracinée dans le BUSHIDO. C’est celle de la JKA.

 
© 2005-2016 - Site Officiel de la JKA RDC - Fédération Congolaise de Karaté Traditionnel

Tous Droits réservés